Comment entretenir une piscine en hiver : les 7 étapes essentielles de l’hivernage

Les températures hivernales et les intempéries peuvent causer de vrais dégâts sur votre piscine et son installation électrique. Alors, après avoir profité d’elle tout l’été : il est maintenant temps de l’hiverner. Objectif : protéger votre piscine pour mieux la retrouver à la saison prochaine !

QUAND ET COMMENT HIVERNER SA PISCINE ? POURQUOI EST-CE OBLIGATOIRE ?

Hiverner sa piscine n’est pas une option. Il s’agit là d’une étape indispensable de son entretien sur le long terme. Comme il vous paraît logique de protéger votre mobilier de jardin des températures fraîches de l’hiver, il en va de même pour votre piscine pour laquelle cette saison de l’année est particulièrement délicate. Il suffirait par exemple que le gel s’invite dans votre installation électrique pour que ce soit la catastrophe ! L’hivernage permet de protéger votre piscine en évitant toute casse liée au gel tout en préservant une eau cristalline et propre.

A noter tout de même que nous parlons ici d’hivernage « passif » qui consiste à mettre totalement à l’arrêt le fonctionnement de la piscine durant l’automne-hiver. Hiverner sa piscine extérieure ce n’est pas compliqué : il suffit de suivre quelques règles simples et basiques pour savoir comment entretenir une piscine en hiver !

#1 HIVERNAGE DE SA PISCINE : CHOISIR LE BON MOMENT

entretien piscine

Le bon moment, cela signifie quand la température de l’eau le permet. On peut procéder à la mise en sommeil du bassin quand elle se situe entre 12 et 15°C. Jamais lorsque l’eau dépasse les 15°C : elle est encore trop chaude pour passer en mode hivernage, ce qui pourrait entrainer la prolifération d’algues et de bactéries sous la bâche de protection. Et jamais non plus lorsque la température descend sous les 12°C pour éviter de se faire surprendre par les premières gelées de l’hiver.

#2 ENTRETIEN : FAIRE LE GRAND NETTOYAGE DE VOTRE PISCINE AVANT DE PASSER EN MODE HIVERNAGE

Entretien de piscine

Le principe est simple : si on laisse la piscine propre au moment de l’hivernage, on la retrouvera dans le même état à la nouvelle saison. C’est donc le moment idéal pour procéder à un nettoyage complet et profond de votre bassin.

Pour la dernière fois de l’année, branchez votre robot électrique (lien vers page comparatif robot) et laissez-le faire. Frottez le revêtement de votre piscine avec une brosse de parois et enfin, passez un dernier coup d’épuisette en surface.

#3 BAISSER LE NIVEAU D’EAU POUR UN HIVERNAGE DE PISCINE RÉUSSI

Contrairement à une idée reçue qui a la dent dure, il ne faut surtout pas vider l’eau de votre piscine quand l’hiver arrive. Le poids de l’eau permettant à la structure de se tenir en place, ce geste pourrait abîmer certaines piscines, notamment celles qui possèdent un liner. Ce qu’il faut faire, c’est simplement baisser le niveau de l’eau afin de prévenir certains désagréments comme la formation de glace. Le bon niveau : environ 10 cm sous les buses de refoulement.
C’est aussi le moment d’en profiter pour nettoyer ces dernières, habituellement difficiles d’accès.

#4 STOPPER LA FILTRATION DE VOTRE PISCINE DURANT TOUT L’HIVERNAGE

Filtration pour piscine enterrée

Couper l’alimentation électrique du système de filtration de votre piscine ne suffit pas. Il y a quelques précautions à prendre en amont. Pensez d’abord à nettoyer puis détartrer le filtre avec un produit détergeant dédié avant d’arrêter complètement la filtration en vous référant au guide d’utilisation de votre piscine. Cette étape essentielle peut s’avérer un peu périlleuse, encore plus la première fois. Pour ne pas endommager la pompe de votre piscine, n’hésitez pas à demander conseil à un professionnel.

#5 POUR BIEN HIVERNER SA PISCINE : INVESTIR DANS DES FLOTTEURS D’HIVERNAGE

En hiver, le gel et la glace sont à bannir pour bien entretenir votre piscine. C’est avant tout de cela que l’hivernage doit vous protéger. Sachez qu’il existe des accessoires antigel particulièrement efficaces en la matière et peu onéreux : le flotteur d’hivernage en fait partie. Ces blocs de plastique tout en longueur, accrochés les uns aux autres, se glissent facilement dans le bassin pour former une barrière protectrice et empêcher la glace de se former en surface. Les bouchons d’hivernage sont aussi très utiles pour prémunir les différentes buses de la casse parfois entrainée par les températures négatives.

#6 ACHETER LE BON PRODUIT D’ENTRETIEN POUR PISCINE SPÉCIAL HIVERNAGE

nettoyer une piscine

Une fois votre piscine complètement nettoyée, son filtre détartré et le pH de l’eau équilibré, il est temps de vider un produit d’hivernage dans le bassin. Ce liquide a plusieurs vertus : limiter le dépôt de calcaire sur les parois, éviter la corrosion des joints, réduire la prolifération des algues et bactéries et faciliter la remise en route de la piscine au printemps. La bonne dose : 1,5 litre de produit d’hivernage pour 20 m3.

#7 DERNIÈRE ÉTAPE POUR ENTRETENIR UNE PISCINE EN HIVER : LA COUVERTURE DE PISCINE SPÉCIALE HIVERNAGE

Ultime étape pour bien hiverner sa piscine consiste à recouvrir le bassin d’une bâche adaptée. En complément de tous les autres gestes, elle permet de garder une eau propre et limpide jusqu’au retour des beaux jours. Attention, la bâche à bulles n’étant pas suffisante il convient d’investir dans une bâche conçue pour l’hivernage de piscine qui doit être :

  • opaque (la plus courante, la moins chère)
  • filtrante (plus légère qu’une bâche opaque)
  • à barres de sécurité (isolante et simple d’utilisation)
  • ou à volet roulant automatique (la plus esthétique mais aussi la plus coûteuse).

Peu importe celle vous choisissez, elle doit être aux critères européens des équipements de sécurité de piscine.

Partager ›