08
juillet
2020

Sécurité de la piscine : quels sont les équipements indispensables ?

Piscine enterrée ou piscine semi-enterrée, elles doivent être équipées d’un dispositif de sécurité fiable. Alarme, couverture, abri de piscine, barrière… on vous aide à choisir l’équipement de sécurité le plus en adéquation avec votre piscine et vos besoins.

BIEN SÉCURISER SA PISCINE : POURQUOI EST-CE PRIMORDIAL ?

Si posséder une piscine dans son jardin permet de passer des moments inoubliables en famille dès l’arrivée des beaux jours, cela peut aussi s’avérer être une source de stress avec des enfants dans les parages. Une seconde d’inattention et le pire peut alors arriver en un rien de temps. Surtout quand on sait qu’un enfant en bas âge peut se noyer dans seulement 50 centimètres d’eau.

Chaque année, les noyades font partie des accidents domestiques les plus fréquents. D’après les résultats de l’étude intitulée « Noyades 2018 », réalisée la même année par le ministère de l’Intérieur, 1649 noyades ont eu lieu en France à l’été 2018. Selon cette même source, 31% d’entre elles, soit plus de 500, ont eu lieu en piscine et 17% furent mortelles, soit 85 au total.

La loi du 3 janvier 2003 oblige les propriétaires de piscines privées familiales enterrées et partiellement enterrées à se munir d’un système de protection normalisé visant à prévenir le risque de noyade. Et pas avec n’importe quel équipement puisque seulement 4 dispositifs de sécurité mentionnés par la loi sont conformes aux normes : les alarmes, les abris de piscine, les couvertures de sécurité ou les barrières limitant l’accès au bassin.

SÉCURITÉ DE LA PISCINE : LES DIFFÉRENTES SOLUTIONS, AVANTAGES ET INCONVÉNIENTS

blank

1/ L’ALARME DE PISCINE

On parle de dispositif de sécurité « actif » car l’alarme est le seul équipement de protection qui donne l’alerte en cas de chute accidentelle dans la piscine.

Il existe deux types d’alarmes de piscine répondant à la norme NF P 90 307-1 en vigueur :

  • L’alarme d’immersion possède une sonde à immerger dans l’eau du bassin pour détecter des mouvements suspects. Elle doit être conforme au décret 2009-873 du 16 juillet 2009.
  • L’alarme périphérique s’installe aux 4 coins extérieurs du bassin : elle émet des faisceaux infrarouges qui permettent de détecter un franchissement.
  • L’alarme de piscine est l’équipement le plus efficace pour sécuriser les piscines des usagers puisqu’il alerte l’utilisateur au moment d’une chute d’un corps dans la piscine.
  • L’alarme de piscine fait partie des équipements de protection de piscine les plus abordables financièrement.
  • Elle est simple et rapide à installer.
  • Ultra-discrète, elle ne pose aucun souci esthétique.
  • Sa grande autonomie : certains modèles possèdent plus de 2 ans d’autonomie.
  • La technologie de l’alarme de piscine est bien faite : elle émet un signal sonore en cas de défaillance.
  • En cas de chute accidentelle, l’alarme de piscine nécessite l’intervention d’un tiers ce qui oblige à rester vigilant et à proximité.
blank

2/ LA COUVERTURE OU BÂCHE DE PISCINE

Couverture automatique, fonds mobiles, couvertures à barres, bâches tendues au-dessus des margelles, ces systèmes de protection spécial piscine se décline dans tous les matériaux et dans toutes les formes possibles. Attention tout de même, toutes les couvertures pour piscine ne sont pas sécurisées : pour être en règle aux yeux de la loi, votre couverture doit répondre à la norme NF P 90-308.
Les couvertures à bulles qui ne sont pas des dispositifs de sécurité.

  • La couverture réglementée permet d’éviter les accidents quand la piscine n’est pas utilisée ou pas surveillée.
  • Elle permet de maintenir la bonne température de l’eau.
  • Elle permet également de garder l’eau propre pour la prochaine saison et notamment de la protéger des intempéries hivernales.
  • Les couvertures de piscine dernière génération sont de véritables éléments de décoration et d’architecture extérieures.
  • Attention, toutes les bâches ne se valent pas côté sécurité…
  • Les couvertures non électriques doivent être manuellement dépliées après chaque utilisation pour protéger le bassin.
  • Certains modèles de volets roulants à caillebotis peuvent s’avérer onéreux.
blank

3/ L’ABRI DE PISCINE

Grâce à son système de verrouillage, il offre une solution de protection contre tout risque de noyade. L’abri de piscine se destine davantage à la protection d’une piscine creusée.

Il existe 2 grandes familles de produits : les abris de piscine amovibles et les abris fixes. Quel que soit le modèle que vous choisissez, il doit répondre à la norme NF P 90-309.

La première compte 3 principaux modèles :

  • L’abri coulissant est constitué de plusieurs modules qui coulissent les uns sous les autres pour découvrir peu jusqu’à entièrement le bassin.
  • L’abri télescopique possède des modules de taille croissante (comme sur un télescope) qui s’imbriquent les uns dans les autres. Il peut être motorisé ou coulissant sur rails.
  • L’abri relevable est également fait de plusieurs modules qui se relèvent tous par le haut. Il peut ainsi découvrir une partie du bassin mais jamais sa totalité.

La seconde compte 2 principaux modèles :

  • L’abri fixe mural construit dans la continuité de votre habitation, à l’instar d’une véranda par exemple.
  • L’abri auvent qui est un abri fixe indépendant de votre habitation. Si sur certains modèles il est possible de relever des vitres, la structure elle ne bouge pas.
  • L’abri de piscine possède un système de verrouillage perfectionné.
  • En fonction du modèle choisi, quand il est fixe notamment, l’abri de piscine permet de construire un espace clos réservé à la détente.
  • Grâce à la réverbération du soleil sur les vitres, il permet d’avoir une eau plus chaude (6 à 9°C en plus) et donc de prolonger la saison des baignades.
  • L’eau reste propre en toute circonstance.
  • Piscine coque, liner de piscine, piscine mosaïque, dalles autour de la piscine… les matériaux aussi sont protégés de toute agression.
  • Certains modèles d’abri fixes un peu imposants peuvent demander l’acceptation d’un permis de construire en mairie avant d’être installés.
  • Ces dispositifs de protection sont plus coûteux que les autres.
  • Le côté invasif de certains abris de piscine peut vite les rendre inesthétiques.
blank

4/ LA BARRIÈRE DE PROTECTION POUR PISCINE

L’objectif premier d’une barrière de protection est d’empêcher l’accès au bassin aux enfants de moins de 5 ans. C’est pourquoi elle doit mesurer minimum 1,10 mètre de haut et être installée au moins à 1 mètre du bord. La barrière doit être fermée par un portillon qui se verrouille.

Et comme pour tous les autres équipements de protection pour piscine, la barrière doit répondre à des obligations spécifiques régies sous la norme NF P 90-306.

  • La barrière de protection peut être installée autour de n’importe quelle piscine : creusée, enterrée, semi-enterrée, hors-sol…
  • Elle peut être construite en de multiples matériaux pour se fondre parfaitement dans l’architecture de votre extérieur (filet souple, clôture à piquets, aluminium, vitres etc.).
  • Elle coûte moins cher qu’un abri de piscine.
  • Attention aux objets qui restent à proximité et qui pourraient servir de marchepied… une barrière peut s’escalader très facilement !
  • Comme toutes les solutions de protection fixes, le côté esthétique peut poser souci.
  • La pose doit être irréprochable ! Pour cela, mieux vaut la confier à un professionnel.

À noter : il est nécessaire de demander l’attestation de conformité au fournisseur.

Tous ces dispositifs de sécurité, s’ils sont bien installés et bien utilisés, constituent un complément efficace et obligatoire à la vigilance des adultes. Vous devez choisir votre système en fonction de vos besoins : composition de la famille, forme du bassin, utilisation, situation en résidence principale ou secondaire…

Ainsi, Les systèmes de protection, même s’ils sont à la fois obligatoires et très utiles, ne sont qu’un complément à la vigilance des adultes.

Attention aux principales situations à risque :

  • Aucun système ne se substitue à la vigilance de parents ou adultes responsables. Il faut être particulièrement attentif lors des occasions festives qui regroupent la famille ou les amis au bord d’une piscine.
  • La vigilance doit être d’autant plus accrue chez les utilisateurs occasionnels de piscine.
    Ne désignez qu’un seul adulte responsable de la surveillance, ne comptez pas sur les uns ou les autres.
  • Le risque de noyade des enfants du voisinage est d’autant plus fort que la vigilance des adultes n’est pas sollicitée.

Partager ›