Zoom sur les mini-piscines, une tendance qui séduit de plus en plus

La taille de votre jardin ne vous permet pas de creuser une piscine traditionnelle ? Cependant, vous mourez d’envie d’y installer un coin d’eau dédié à la détente et aux baignades estivales ? La tendance actuelle de la mini-piscine est peut-être alors une aubaine pour vous !

C’est quoi une « mini-piscine » ?

Carré bleu
© Carré bleu

Comme son nom l’indique, le bassin d’une mini-piscine est bien plus petit que celui d’une piscine traditionnelle : une superficie totale de 10m2 maximum (soit à de 2 à 3 mètres de long contre 8 à 12, et même parfois plus, habituellement). Rectangulaire ou carrée, la forme et la taille de ces petits bassins tout mignons rappellent celles des piscines et jacuzzis privatifs que l’on trouve dans les plus beaux établissements hôteliers. La mini-piscine, c’est le bassin détente par excellence, celui qui offre voyage et dépaysement en un seul coup d’œil !

Bonne nouvelle : la tendance se démocratise et aujourd’hui, la mini-piscine s’invite partout. Elle n’est plus seulement réservée aux hôteliers et aux amateurs de décoration outdoor. Au contraire, ce petit bassin possède même de nombreux avantages pour les particuliers.

La mini-piscine, un atout charme aux nombreux avantages pour votre jardin

© Carré bleu

La mini-piscine est plus économique

Grâce à la mini-piscine, le rêve de posséder une « vraie » piscine dans son jardin, sur sa terrasse ou dans son patio devient enfin accessible. D’abord à ceux qui disposent d’un espace extérieur réduit. Mais aussi aux plus petits budgets. Car forcément, si la taille de ce type bassin est diminuée par rapport à un bassin dit traditionnel, il en va de même pour son prix. Le coût de la construction est évidemment moindre mais celui de l’entretien également puisque ce type de piscine nécessite moins de produits, moins d’eau et moins d’électricité pour tourner de façon optimale.

La mini-piscine est plus rapide à entretenir

Aspirer le fond avec un robot ou un balai manuel, frotter les parois avec une brosse, passer l’épuisette en surface, surveiller le pH, assurer la bonne filtration de l’eau, nettoyer le skimmer… autant de gestes qui sont certes nécessaires mais qui peuvent s’avérer chronophages à la longue. Surtout lorsque l’on a un grand bassin ! Alors forcément, plus la taille du bassin est réduite plus le temps à consacrer à son entretien s’amenuise lui aussi…

La mini-piscine est plus facile à installer

Les fabricants rivalisent d’ingéniosité pour lancer sur le marché différents types de mini-piscines correspondant à différents besoins (hors-sol, semi-enterrée, enterrée, en bois, etc.). Pour économiser un maximum, on peut par exemple se faire livrer une mini-piscine en kit et la monter soi-même. L’option piscine enterrée reste la solution qui demande le plus de travaux… cependant, les démarches administratives liées à cette construction sont grandement facilitées puisqu’une aucune autorisation de travaux n’est requise pour installer un bassin de moins de 10 m2 dans son jardin. Une bonne nouvelle, n’est-ce pas ?

La mini-piscine est pleine de charme

Par rapport à une piscine hors-sol, que vous pouvez choisir pour les mêmes raisons citées plus haut, la mini-piscine creusée s’avère également être plus solide, plus durable et plus esthétique ! Coque, bois, béton ciré, mosaïque, carrée, rectangulaire, ovale… la mini-piscine se révèle chic et raffinée. Mieux encore, elle peut même devenir l’atout charme de votre maison !

Partager ›